Feeds:
Articles
Commentaires

Il arrive  parfois que  le fond du bol accroche. Souvent on ose pas gratter avec une éponge bol-thermomix abrasive donc ci dessous j’ai inventé une petite  recette

  • 100 g de vinaigre blanc
  • 15 g de produit de vaisselle
  • 5 g de bicarbonate de soude

Mettre tous les ingrédients dans le bol, faire chauffer 5 mn/100°C/Vit 2.

Laisser refroidir. Frotter avec une petite brosse balayette et rincer le bol.

 

bol-thermomix-2bol-thermomix-3

Remarques :

Au quotidien pour rappel quand vous voulez laver votre bol après vos sorbets, soupes, pâte à crêpes et à gâteaux, …. recouvrir les couteaux d’eau chaude, ajouter 2 gouttes de produit vaisselle et mixer 10 sec / vit.10. Rincer.

Autre article pour nettoyer le thermomix et couteaux  cf articles

 

 

 

 

Pavlova framboises passion

  • pavlova-framb-passion_fotor 220 g de sucre
  • 4 blancs d’oeufs
  • 1 c. à café de sucre vanillé
  • 1 c. à soupe de maïzena
  • 1 c. à café de jus de citron vert
  • Le zeste d’un citron vert bio
  • 20cl de crème fraîche entière liquide
  • 60 à 80 g de mascarpone
  • Framboises fraîches en été sinon des framboises congelées
  • fruits de la passion
  • glaçons

La meringuepavlova

Préchauffer le four à 150°C. Verser le sucre dans le bol et mixer 3 sec/vit 9. Transvaser dans un récipient. Remettre  40 g dans le bol et mixer 8 sec/vit 10. Réserver le sucre glace pour la crème fouettée.

Mettre les blancs dans le bol. Faire 2 sec/turbo. Insérer le fouet, fouetter vit 3 sans le gobelet. Au bout de 2 mn,  ajouter le sucre  (180g ) et le sucre vanillé. c à soupe  par c. à soupe par l’orifice du couvercle sur les couteaux . Quand il n’y a plus de sucre fouetter 1 mn/ vit 3 et ajouter la maïzena, le citron et le zeste râpé avec la microplane.

Enlever le fouet et mettre la meringue dans une poche à douille afin de dresser des parts individuelles (fond en escargot avec des « crottes » de meringues tout autour).

Faire cuire 15 mn à 150°C, puis baisser la température  à 120°C et laisser dorer la meringue 30 à 40 mn.

Laisser refroidir.

La crème fouettée

Mettre des glaçons dans le bol et mixer 10 sec/ vit 10 afin de refroidir votre bol.

Vider le bol et l’essuyer. Insérer le fouet, la crème fraiche, la mascarpone, le sucre glace et fouetter vit 3 jusqu’à ce que la crème soit ferme et reste accrochée sur les parois.

Au moment de servir, disposer la meringue sur des assiettes plates, mettre de la crème sur le dessus et placer des framboises dessus et saupoudrer de pulpe des fruits de la passion. Servir immédiatement.

Remarques : 

  • Le dressage se fait à la dernière minute mais vous pouvez réaliser votre meringue la veille ou avant veille. La crème fouettée au thermomix reste ferme longtemps donc vous pouvez la faire la veille ou le matin pour le soir et la conserver au réfrigérateur.
  • Variante pour les fêtes : Vous pouvez rajouter un peu de soho (alcool de litchis)  dans votre chantilly et ajouter des litchis sur votre crème fouettée.
  • recette testée avec une meringue à base de 150g de jus de pois chiche pour la meringue et le résultat était aussi bon
  • L’astuce pour ne jamais rater sa crème fouettée : utiliser de la crème fraîche entière 35% de MG (exemple la crème pour professionnel Montégu) mais le plus simple c’est de prendre une briquette de 20cl de crème fraîche entière et rajouter 60 à 80 g de mascarpone et vous ne raterez jamais votre crème fouettée

Mon avis :

  • Dessert très aérien qui fait toujours l’unanimité

Pour le réveillon :veloute-thermomix

Un petit velouté servi en verrine avec une chips de bacon, ou un copeau de foie gras ou une c.à café de crème fraîche fouettée au curry ou quelques amandes effilées torréfiées.

artichauts, potimarron -châtaignes, butternut – curry -amandes, asperges, châtaignes -pommes vertes, patate douce -panais, patate douce -pois chiches, cèpes ….

Mes conseils pour cuisson de vos veloutés :

Couper les légumes et les mettre dans le panier.  Si vous êtes nombreux vous pouvez mixer grossièrement vos légumes 3sec/vit. 5 et remplir votre panier et vous pouvez aussi en  mettre dans le varoma. (cf articles astuces et conseils pour doubler vos quantités) Vous pouvez laisser la peau du potimarron.

Mettre un gros oignon dans le bol avec plus ou moins un bout de poireau mixer 5 sec/vit 5. Ajouter 25 g d’huile d’olive et faire revenir 5 mn/120°C/vit mijotage. Ajouter 500 g d’eau, 1c. à café bombée de bouillon de volaille (cf recette livre Ma cuisine au quotidien) ou un bouillon cube .Sel et poivre. Insérer panier et varoma, programmer 20 à 25 mn/varoma/vit 2.  Vider le contenu du panier dans le bol, ajouter 1 c. à soupe de crème fraîche et mixer 1 mn/vit 10.

Si vous avez des légumes dans le varoma, vider le velouté contenu dans le bol  dans un faitout, vider le contenu du varoma dans le bol, ajouter de l’eau , sel, poivre, 1 c.à soupe de crème fraîche et mixer 1mn/vit 10 . Vider le contenu du bol dans le faitout , mélanger le tout et rectifier l’assaisonnement.

Je le dis et redis mais pourquoi je cuits toujours  les  légumes des veloutés  dans le panier et non dans l’eau :

  • moins de destruction des vitamines,
  • on garde la couleur vive des légumes,
  • ça fait moins de bruit à la cuisson ce qui nous permet d’augmenter la vitesse à 2 qui permet une plus grande libération de vapeur aromatique et une cuisson plus rapide
  • et dernier point non négligeable il n’y a pas de risque que l’eau déborde donc je profite de la vapeur pour cuire toujours quelques choses dans mon varoma pendant la cuisson de ma soupe (du riz à l’étouffé sur le plateau, de la semoule aux petits légumes dans le varoma, des papillotes poisson, fruits etc….)

 

 

 

 

 

  • 800 g Pommes de terre coupées en petits dés
  • 500 g eau
  • 1 c.café de fleur de sel 
  • poivre
  • 50 g de creme fraiche épaisse
  • 35 g de beurre

Mettre l’eau dans le bol et insérer le panier. Remplir le panier de dés de pommes de terre. Cuire 25 mn / varoma / vit 2.

Vider l’eau du bol, insérer le fouet, ajouter les pommes de terre, le sel, la crème et le beurre. Fouetter 15 à 20 sec/sens inverse/ vit 3.

Remarques :

  • Si vous êtes nombreux , rajouter des pommes de terre dans le varoma. Rajouter si nécessaire 5 mn de cuisson supplémentaire.
  • Vous pouvez ajouter de l’ail écrasé et mettre de l’huile d’olive en remplacement du beurre et ou de la crème
  • Vous pouvez rajouter des épices, des herbes etc….

Mon avis :

  • Plus de problème avec mon fouet qui ne tient qu’une fois sur deux durant la cuisson de la purée.
  • Alternative pour ceux qui n’aiment pas la purée au lolomix

J’adore cette  période , elle est idéale  pour mettre en place les bonnes habitudes alimentaires que je conseille toute l’année. Pourquoi?

Les repas de fêtes sont propices à  manger lentement et autour de la table  et non devant les écrans. Quand vous mangez lentement et quand  vous êtes attentifs au goût des aliments vous  risquez moins les excès 

Manger avec PLAISIR. Les repas de fêtes stimulent tous nos sens par la présentation,  les odeurs, de nouvelles saveurs, les souvenirs, et augmente notre  plaisir de manger. Le plaisir nourrit donc plus vous  mangez avec plaisir moins votre corps réclamera de grandes quantités. Pensez aux repas des restaurants gastronomiques, la délicatesse des plats savoureux rassasie. 

On ne s’interdit rien, ni chocolat ni foie gras car les interdits font grossir tout comme les régimes. Par contre on les dégustera en étant très attentifs aux goûts et au plaisir de  manger. S’interdire des aliments crée de la frustration et inconsciemment vous allez fantasmer sur son  goût. Toute frustration va créer une compensation à côté.  Si vous « craquez », vous ne saurez plus vous arrêter et vous risquez des excès culpabilisants. 

La grande variété alimentaire proposée va  permettre d’écouter son corps et respecter ses envies. Notre corps a besoin de nombreux nutriments , vitamines , minéraux qu’il va puiser dans les aliments et il va nous donner envie de manger tel ou tel aliment en fonction de ses besoins c’est à dire si vous mangez un peu plus gras , un peu plus sucré, il vous donnera envie d’un repas plus léger, plus frais ( fruits et légumes, yaourt,…) au repas suivant et l’équilibre alimentaire se fera sur la semaine voire sur 15 jours. 

Le repas doit NOURIR RÉUNIR et RÉJOUIR donc vive les repas de fêtes qui nous apportent toutes ces fonctions bienfaisantes.

Je vous souhaite de SAVOUREUSES fêtes

Quelques petits conseils en vrac pour réussir vos pains et brioches etc….pains thermomix

La levure : Si vous utilisez de la levure fraîche suivre les indications des recettes de pains et viennoiserie.

Si vous utilisez de la levure déshydratée:  Mettre la moitié du poids de levure fraîche indiquée dans la recette.

Pour qu’elle soit aussi efficace que la levure fraîche :

  • Systématiquement je la dilue 5 mn/37°C/ vit 2 dans le lait ou l’eau avec une c. café rase de sucre et j’attends 5 mn avant de rajouter la farine
  • Je conserve la levure dans un bocal en verre hermétique dans un endroit frais et sec
  • Moi j’utilise la levure Bruggeman (cf astuce levure)
  • L’idéal c’est de mettre de l’eau de source et non l’eau du robinet (le chlore et le calcaire diminuent la fermentation)

Le sel : Important il permet l’élasticité du gluten et permet la belle coloration de la croûte. par contre IMPORTANT il ne doit pas être en contact direct avec les levures car il les brûle. Donc le mettre en dernier sur la farine. Idéal 15 g par kilo de farine.

La farine: celle que j’utilise le plus  c’est la farine BIO type 65. (la marque repère 0,79€ le kilo bon rapport qualité prix). Sinon vous pouvez utiliser la Type 55, basique ou des farines plus complètes Type 85 ou 110 ou 140. Par contre il ne faut pas hésiter à augmenter les temps de pétrissage dès que vous utilisez des farines plus complètes. Je n’utilise pas du tout les farines spécial pains aux céréales, farine spéciale brioche etc….  je préfère faire moi-même mes mélanges de farines et mes ajouts de céréales achetées en vrac c’est moins cher et de meilleure qualité. (Par curiosité n’hésitez pas à regarder la composition de ces différentes farines!)

Les techniques de pousses :

La technique EXPRESS : une seule pousse. Pendant la préparation de ma  pâte je  préchauffe mon four à 70 °C  et dedans je mets  un récipient ou le lèche frites contenant minimum 1,5 litre d’eau. Quand j’enfourne pour faire pousser les pâtons, j’éteins le four. Quand les pâtons ont doublé de volume je programme le four sans sortir mes préparations. Dans les recettes ils laissent le four à 60°C, moi j’aime moins cette technique car il suffit que le four soit mal étalonné et trop chaud,  vous risquez de tuer les levures.

Les techniques classiques : faire doubler la pâte à température ambiante et constante avec du papier film dessus ou un torchon ou un saladier en verre transparent retourné dessus. Travailler à nouveau la pâte en ramenant le bords au centre puis retourner la pâte et façonner la pâte. Faire doubler à nouveau la pâte avant d’enfourner dans un four très chaud.

Le façonnage : toujours placer la soudure du pain au dessous pour éviter à la pâte de s’étaler et donner au pain un bel aspect.

Grigner : faire des incisions avec ciseaux ou lame très coupante ou couteau tranchant sur la pâte permet à la pâte de mieux gonfler.

A la MODE : Le TANGZHONG

  • Il doit être fait la veille
  • Mettre 125 g d’eau et 25 g de farine dans le bol et chauffer 13 mn/65°C/vit 2.
  • Transvaser dans un récipient et réserver au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
  • Sortir le tangzhong du réfrigérateur et le laisser à température ambiante pendant 30 mn.
  • Le Tangzhong peut remplacer une partie de l’eau dans toutes vos préparations.
  • Il permet de donner à la pâte du moelleux et une meilleure conservation. Il rend les brioches, pain au lait ou pain de mie avec des mies filandreuses.

 

 

ATTENTION !!!!!!

Bonjour, je vous le dis et s’il vous plait prévenez tous les membres de votre famille:

 NE  JAMAIS mettre le bol du thermomix sur le socle moteur  sans les couteaux et sans le socle gris, ce sont eux qui font l’étanchéité et sinon c’est dramatique du liquide va couler dans le moteur et….

C’est vraiment trop bête mais ça arrive à mon avis trop souvent aux clients (deux en deux semaines)